Démarche nutrition et environnement reconnue par les ministères de l'agriculture et de la santé.

Droit de réponse

Bonjour,

Nous avons découvert avec effroi la vidéo postée par L214 montrant un porc en état de détresse absolue dans un caisson d’équarrissage. Evidemment, nous sommes choqués, choqués que ces souffrances existent, et choqués aussi que l’on puisse les attribuer à des éleveurs engagés dans notre démarche. Nous allons donc faire toute la lumière sur les circonstances de cette affaire qui n’est pas simple.

Les vidéos L214 ne sont pas tournées (ici le 3 décembre), montées et diffusées (ici le 28 décembre) au hasard. Après s’en être pris au Bio, elles ciblent désormais Bleu-Blanc-Cœur : Puisque le porc-victime a été retrouvé à proximité d’un élevage engagé avec nous, nous sommes forcément tous coupables : tous : nous qui produisons et vous qui consommez.

Depuis la diffusion de cette vidéo, nous avons reçu via les réseaux sociaux plusieurs messages haineux. Nous condamnons cette violence et rappelons que la présomption d'innocence prévaut encore en France. Il y a donc beaucoup d'autres explications possibles à cette situation que celle du "vilain éleveur systématiquement tortionnaire". Ceux qui ont fabriqué la vidéo pour cibler Bleu-Blanc-Cœur ne s’adressent certes pas à la réflexion et au cerveau, mais aux sentiments de révolte et de tristesse qui mènent à des accusations, à des insultes et au lynchage.

Nous invitons à prendre du recul sur la situation.

Persuadés de l’honnêteté de l’éleveur engagé Bleu-Blanc-Cœur qui est accusé, nous prendrons le temps de comprendre et d’expliquer comment ce lourd caisson s’est retrouvé en plein champ, qui a utilisé et mis en scène la souffrance animale pour créer de la souffrance humaine. Pour quelles raisons et pour quels profits ? Et bien sûr, on vous tiendra au courant… mais avec des faits, non pas avec des flots de haines.

Nous reviendrons donc sur cette triste affaire quand nous aurons compris comment cela a été mis en place.

Bleu-Blanc-Coeur.
 
PS : Sur un autre registre que celui de la haine pure, Jean-Pierre, co-président de l'association, nous livre quelques réflexions sur son métier d’éleveur. Les flots d'insultes déversés hier ont produit quelque chose de beau que nous vous invitons à lire ici.