Démarche nutrition et environnement reconnue par les ministères de l'agriculture et de la santé.

Le Crédit Mutuel de Bretagne s'engage aux côtés de Bleu-Blanc-Cœur

Du 30 mai au 5 Juin 2017, c'est la Semaine européenne du développement durable ! 

C'est à cette occasion que le Crédit Mutuel de Bretagne a décidé d'annoncer son engagement aux côtés de l’association Bleu-Blanc-Cœur, le jeudi 1er Juin 2017 à Brest. Premier banquier partenaire, le Crédit Mutuel de Bretagne alloue une enveloppe financière pour valoriser la démarche des éleveurs laitiers bretons qui adhérent au programme Eco-Méthane*

Double objectif de ce dispositif :

  • réduire les émissions de gaz à effet de serre,

  • veiller à l’équilibre de l’alimentation des animaux et ainsi proposer aux consommateurs des produits alimentaires de qualité.

Signature officielle de l'engagement

Pour la signature officielle de l'engagement étaient présents Philippe Rouxel, Directeur général du Crédit Mutuel de Bretagne et Jean-Pierre Pasquet, éleveur laitier et co-président de Bleu-Blanc-Coeur comme signataires.

Étaient aussi présent lors de la signature, Anne-Katell Quentric (Responsable RSE du Crédit Mutuel Arkéa), Daniel Caugant (Responsable du marché de l'agriculture du Crédit Mutuel de Bretagne), mais aussi des animateurs et des producteurs laitiers Bleu-Blanc-Coeur.

Pourquoi le Crédit Mutuel de Bretagne s’engage ?

Le Crédit Mutuel de Bretagne est le premier acteur bancaire à signer un partenariat avec l’association Bleu-Blanc-Cœur. Le premier objectif de ce partenariat est de récompenser financièrement les éleveurs laitiers bretons qui s’engagent dans la démarche éco-méthane. Le second objectif vise à sensibiliser les sociétaires, administrateurs, collaborateurs et partenaires du groupe Crédit Mutuel Arkéa à ces enjeux. Son partenariat avec l’association Bleu-Blanc-Cœur traduit le fort intérêt qu’elle porte au développement responsable et aux enjeux de la transition environnementale, dans le cadre de sa stratégie de Responsabilité sociétale d’entreprise (RSE).

En diversifiant l’alimentation de leurs animaux, les éleveurs participent au retour dans nos paysages de cultures (herbe, lin, luzerne, féverole…) qui avaient peu à peu disparu au profit des grandes cultures comme le blé et le maïs. Cette diversité de culture est bénéfique à la santé des sols et aussi des animaux : fécondité augmentée, baisse des frais vétérinaires, meilleure immunité….

De la pédagogie auprès des salariés    

A l’occasion de la signature de convention entre le Crédit Mutuel de Bretagne et l’association Bleu-Blanc-Cœur, des animations auprès des salariés sont mises en place au cours de cette journée du 1er Juin 2017 afin de les sensibiliser aux bienfaits d’une alimentation de qualité : petit-déjeuner et déjeuner Bleu-Blanc-Cœur (lors de cette journée, un menu bbc sera proposé aux convives du restaurant d'entreprise), vidéos de sensibilisation, présence de diététiciens et d’éleveurs…

Anne-Katell Quentric, Responsable RSE du Crédit Mutuel Arkéa, commente : « Nous sommes très fiers du partenariat qui vient d’être noué avec l’association Bleu-Blanc-Cœur. La transition environnementale, le soutien aux précurseurs dans ces domaines, le bien-être et la santé des parties prenantes du groupe sont des enjeux importants de notre stratégie de développement responsable ».


* Qu’est-ce que la démarche Eco-Méthane ?

Le dispositif Eco-Méthane comptabilise et valorise les économies de méthane réalisées grâce à une alimentation équilibrée des vaches laitières. Il se base sur une méthodologie, validée en 2011, qui permet de calculer les émissions de méthane à partir des acides gras du lait. Cette démarche bénéficie aujourd’hui de la reconnaissance de l’Etat Français et des Nations Unies.

Une alimentation plus diversifiée de ces animaux, équilibrée en Oméga 3 par un apport d’herbe, de luzerne ou de lin (au lieu de soja ou de maïs) permet aux producteurs laitiers de réduire leurs émissions de méthane de l’ordre de 15%.

▶️ En savoir plus


Partager