Démarche nutrition et environnement reconnue par les ministères de l'agriculture et de la santé.

Lettre ouverte

Monsieur, Madame,

Elus de communes, villes et de collectivités territoriales,

Les Etats Généraux de l’Alimentation voulus par le Président de la République ont pour ambition de réformer notre agriculture et alimentation vers un modèle plus sain, plus durable et économiquement viable.

Ces Etats-Généraux doivent faire émerger des solutions nouvelles concrètes favorisant l’accès à une alimentation de qualité à tous. Il s’agit aussi de définir un nouveau modèle agricole et alimentaire pour la France qui pourra nourrir des ambitions de préservation de la santé, de réduction des dépenses de santé, de juste rémunération des agriculteurs et éleveurs, de maintien d’une activité économique sur nos territoires et aussi d’amélioration de la compétitivité de notre agriculture hors de notre frontière grâce à un modèle nouveau attractif et exportable.

En tant qu’acteur des filières agricoles et alimentaires, nous avons la conviction profonde qu’il est possible de mettre rapidement en place un nouveau modèle agricole, qui aille au-delà des démarches qualités existantes. Il nous semble déterminant d’imaginer une agriculture qui se repense au travers d’une obligation de résultats analytique nutritionnelle. C’est le modèle que porte notre association Bleu-Blanc-Cœur qui organise une agriculture de territoire soucieuse de la santé de la terre, des animaux et des hommes.

En effet, chaque fois que l’on peut croiser une filière d’obligation de moyens (Label Rouge, Agriculture Biologique, Circuit court, Local….) avec une filière d’obligation de résultats (à l’image de Bleu-Blanc-Cœur) alors la santé publique accessible à tous fera un vrai bond en avant.

Notre collectif Bleu-Blanc-Cœur n’est en ce sens que « l’avant-garde » de ce qui pourrait se passer si les filières d’amélioration de la qualité nutritionnelle des aliments avaient votre écoute et votre faveur.

Comment agir et soutenir ces filières ?

Pourquoi n’intègreriez-vous pas au menu de nos enfants, adolescents, anciens et de tous vos concitoyens ces aliments produits ici sur nos territoires, dont la densité nutritionnelle est avérée et dont l’impact environnemental est amélioré ? Vous auriez la possibilité d’agir pour soutenir l’agriculture française qui s’engage vers plus de nutrition et de durabilité. Vous pourriez aider notre agriculture et nos éleveurs à mieux vivre de leur métier. Vous pourriez contribuer à la préservation d’une économie agricole et agroalimentaire vivante et positive.

Ces produits, vous souhaitez les exiger dans vos marchés d’appels d’offres publics ? Rien de plus simple en effet, car l’Etat a publié une boîte à outils permettant de cibler ces filières vertueuses. Sur le site http://agriculture.gouv.fr/localim-la-boite-outils-des-acheteurs-publics-de-restauration-collective, vous trouverez les clés pour rédiger un appel d’offres conforme aux exigences juridiques voulues par le code des marchés publics.

Construire une alimentation saine, sûre et durable, c’est possible et économique

Vouloir intégrer des filières de qualité dans la restauration sociale et collective peut vous paraître onéreux.

Sachez que la filière Bleu-Blanc-Cœur est reconnue d’intérêt nutritionnel et environnemental par les Ministères de la Santé et de l’Agriculture (nous sommes signataires d’une charte du Programme National Nutrition Santé (2008) et d’un accord collectif (2013) dans le cadre du Programme National de l’Alimentation). Nous sommes aussi la seule démarche environnementale reconnue au Monde pour l’élevage laitier et bovin viande par les Nations-Unies.

Notre démarche croise les démarches sous signes officiels de qualité… Vous pouvez dans le cadre de la filière Bleu-Blanc-Cœur trouver l’offre produit qui vous correspond : du Bio, du Label Rouge, du circuit-court, du français…. Sachez que pléthore de possibilités existent au-delà des réflexes classiques. Contactez-nous :

De nombreux acteurs ont déjà rejoint le mouvement : RESTAU’CO, AGORES, CNOUS, ELIOR, POMONA, COMPASS, DAVIGEL, réseau KRILL, CENTRE HOSPITALIER de DAX, Cuisines centrales des villes de TOULOUSE, MONTARGIS, CARQUEFOU, GRADIGNAN, ROCHEFORT, TALENCE, MONTAUBAN, le groupement d’achats SCA Lamballe et aussi l’AFDN (Association des diététiciennes nutritionnistes), Le restaurant AGR Caisse des Dépôts, Pro à Pro, Ville d'Antibes, Collège "Léo Ferré" à Saint Lys, SCA Lamballe, . [Consultez ici les engagements signés]. Rejoignez-nous vous aussi !

Nathalie Kerhoas (Directrice de l'Association Bleu-Blanc-Coeur), Bernard Schmitt (médecin-nutritionniste et co-président de l'Association Bleu-Blanc-Coeur), Pierre Weill (ingénieur agronome et co-président de l'Association Bleu-Blanc-Coeur), Jean-Pierre Pasquet (éleveur laitier et co-président de l'Association Bleu-Blanc-Coeur)


Consultez ou téléchargez ici

le supplément Ouest-France offert

par Bleu-Blanc-Coeur le 12 Novembre 2017


Rejoignez-nous vous aussi !

 

Recopier cette image*
Recharger l'image