À la ferme de la Sarrette, les produits laitiers (glaces, fromages, yaourts) sont Bleu-Blanc-Coeur !

Par : BLEU-BLANC-COEUR

3 minutes de lecture

10/03/2020
Accueil » Actualités » Economie et société » À la ferme de la Sarrette, les produits laitiers (glaces, fromages, yaourts) sont Bleu-Blanc-Coeur !

Quelques semaines avant le Salon de l’Agriculture et entre deux rendez-vous, Estelle et Bruno nous ont accueilli dans leur bergerie (ferme de la Sarrette). Nous en avons profité pour les observer dans leur élément et aussi poser quelques questions à Estelle…

Estelle, pourquoi as-tu choisi ce métier ?

« Je suis arrivée il y a quelques années à la ferme de la Sarrette après ma rencontre avec Bruno. C’était un homme passionné par son métier et j’ai donc voulu y apporter moi aussi mes compétences et ma passion pour valoriser tout son savoir-faire de producteur ! C’est donc pour trouver le juste équilibre entre la vie professionnelle et personnelle que j’ai fait ce choix. »

Présentez-nous la Ferme de la Sarrette ?

« Nous sommes donc éleveurs de brebis situés dans l’Aveyron. Nos animaux sont au pâturage lorsque c’est la saison et dans la bergerie en hiver. La particularité de notre Ferme c’est que notre système de séchage en grange a été un des premiers installés dans la région, on le pratique donc depuis des dizaines d’années ici ! Cela nous permet de valoriser la luzerne ainsi que le ray-grass en optimisant la qualité nutritionnelle de ses plantes pour nos animaux.

Notre lait est collecté en partie dans une laiterie pour la production d’un fromage assez célèbre… mais nous avons également notre propre fromagerie afin de faire de la vente directe. Cette fromagerie, c’est le projet supplémentaire que j’ai apporté à la ferme afin de nous faire connaître et de valoriser nos produits vers un réseau plus local, cela nous permet notamment de nourrir des collèges et des lycées dans l’Aveyron en yaourts de brebis. »

C’est après notre rencontre avec les équipes et les éleveurs Bleu-Blanc-Cœur que nous avons enfin compris qu’il existait des gens comme nous, c’est-à-dire engagés mais pas pour autant revendicateurs !

Pourquoi avoir rejoint la démarche Bleu-Blanc-Cœur ?

« Nous étions conscients avec Bruno que notre mode de production était vertueux, mais jamais nous n’avions réussi à trouver un nom à nos pratiques. Les rencontres, c’est très important et lorsque nous avons rencontré les équipes de Bleu-Blanc-Cœur et les éleveurs, nous avons enfin compris qu’il existait des gens comme nous ; c’est-à-dire engagés mais pas pour autant revendicateurs ! Alors au fur et à mesure des discussions, nous avons été convaincus et nous avons rejoint le mouvement qui était très proche de ce que nous avions déjà mis en place dans notre exploitation. C’est une vraie philosophie de défendre des valeurs sans diviser dans le monde agricole. »

Depuis notre engagement en Bleu-Blanc-Coeur, on remarque une vraie différence de qualité du lait sur la période où les brebis ne sont plus au pâturage !

Quels sont les changements que vous avez pu constater ?

« Un des grands changements pour moi qui suis à la transformation des produits, a vraiment été la qualité du lait lorsque les brebis ne sont plus au pâturage… un vrai bonheur ! »

Quelle est votre vision de l’agriculture de demain ?

« Ma vision de l’agriculture de demain, c’est vraiment de ne pas « faire du lait pour faire du lait ». Rester tous unis et surtout être payé pour notre travail, ça semble logique pour beaucoup mais ce n’est pas toujours le cas. Alors ce que je souhaite, c’est que celui qui travaille gagne sa vie, ce n’est pas négociable. »

Pour en savoir plus ou les contacter :

Les dernières actualités

non id ut elit. pulvinar mattis risus Nullam