Santé Humaine

Etude clinique sur le lien entre mode de production du lait et cholestérol sanguin

Preuve 5

Malpuech-Brugère, C., Mouriot, J., Boue-Vaysse, C., Combe, N., Peyraud, J., LeRuyet, P., Chesneau, G., Morio, B. and Chardigny, J. (2010). Differential impact of milk fatty acid profiles on cardiovascular risk biomarkers in healthy men and women. European Journal of Clinical Nutrition, 64(7), pp.752-759.

La composition lipidique du lait de vache est fortement conditionnée par l’alimentation de l’animal. La proportion en acide gras est différente selon que la vache soit plutôt nourrie à base de maïs et soja ou à base d’herbe/lin, naturellement riches en oméga 3. L’ajout de graines de lin extrudées dans la ration alimentaire de la vache permet notamment de diminuer la quantité d’acides gras saturés présents dans le lait. Les volontaires sains ayant intégré à leur alimentation du lait issu de ce mode de production (via beurre, desserts, biscuits), ont observé une diminution de leur cholestérol sanguin.

Pour télécharger et consulter l’étude, veuillez renseigner vos informations dans le formulaire ci-dessous.

ipsum dolor Aliquam ut Aenean libero. at odio Lorem sit Curabitur massa