Démarche nutrition et environnement reconnue par les ministères de l'agriculture et de la santé.

Fonctionnement

C’est autour de ce principe de chaîne alimentaire que Bleu-Blanc-Cœur a réussi à impliquer chacun des acteurs des filières agricoles et agroalimentaires, et aussi les scientifiques, médecins et consommateurs, pour leur permettre de participer à un projet transversal, sur une base d’égalité de responsabilité.

Aujourd’hui, l’association Bleu-Blanc-Cœur regroupe plus de 490 adhérents. Ces derniers sont répartis, au sein de l’Association, en 8 collèges :


► Le collège production végétale : il regroupe les obtenteurs de semences, les coopératives de production végétales et les entreprises de collecte de grain.

 


► Le collège nutrition animale : il regroupe les fabricants d’aliments du bétail ainsi que les ateliers de cuisson du lin. Les structures présentes dans ce collège permettent la transformation des récoltes du premier collège en aliments pour les animaux.


► Le collège production animale : il regroupe tous les groupements, les associations et les coopératives d’éleveurs.

 

 


► Le collège producteurs fermiers : il regroupe tous les agriculteurs commercialisant leurs produits en vente directe à la ferme, sur des marchés, auprès de bouchers ou de boulangers ou même dans des magasins de proximité ou fermiers.


► Le collège transformateurs : il regroupe les entreprises qui transforment les produits bruts pour en faire un produit de consommation courante comme les laiteries, les meuneries, les centres de conditionnements d’œufs ou de viande, les charcuteries, etc.


► Le collège distributeurs : il regroupe des chaînes de distribution, des magasins indépendants, des restaurateurs, des collectivités, etc.

 

 


► Le collège consommateurs : il regroupe différentes associations de consommateurs.

 

 


► Le collège scientifique : il regroupe un panel de chercheurs issus de laboratoires INRA, CNRS et Universitaires qui coordonnent les travaux de recherche scientifique Bleu-Blanc-Cœur et participent aussi à la construction et validation des cahiers des charges Bleu-Blanc-Cœur, à la communication nutritionnelle et scientifique de l’Association.


 

La gouvernance de Bleu-Blanc-Cœur est assurée par un collectif de représentants élus par chaque collège. Ainsi le conseil d’administration de Bleu-Blanc-Cœur qui se réunit trimestriellement est composé de 2 membres élus de chaque collège et de 2 élus du conseil scientifique de Bleu-Blanc-Cœur.

​Ensemble ils administrent l’association et assurent la gestion et le développement des filières et de la marque Bleu-Blanc-Cœur.

 

Le conseil d’administration fixe les objectifs et les feuilles de route des comités techniques Bleu-Blanc-Cœur. Au sein de Bleu-Blanc-Cœur, plusieurs commissions techniques travaillent au développement de la démarche Bleu-Blanc-Cœur :

  • Conseil scientifique : composé d’une vingtaine de chercheurs (scientifiques, médecins, vétérinaires, diététiciens…) il définit les travaux de recherche scientifiques et cliniques de Bleu-Blanc-Cœur. Ils travaillent à l’élaboration des cahiers des charges et participent également à la valorisation des travaux scientifiques (publications scientifiques, congrès, représentation auprès des autorités…)

  • Comité de contrôle : composé de responsables qualité nommés par le conseil d’administration, il coordonne en relation étroite avec les organismes tiers de contrôle à la bonne mise en application des cahiers des charges. Il valide les résultats des plans de contrôle (audits, contrôle analytique, gestion documentaire de la qualité) réalisés chez les adhérents et est le garant de la bonne application des cahiers des charges auprès du conseil d’administration

  • Comités techniques lait, porc, œufs, bovins (...) : ces comités techniques se réunissent pour travailler collectivement sur des sujets d’intérêts communs (des sujets très transversaux qui peuvent toucher à la technique, à la qualité, aux modes de production (bien-être et santé animal…), aux aspects pratiques d'élevage ou encore de communication…)

  • Commission communication : elle travaille à faire connaître la démarche et le logo Bleu-Blanc-Cœur.

Enfin, HFA (Healthy Farming Association) est la structure qui coordonne le développement des associations sœurs à l’International. A ce jour, on compte plusieurs associations sœurs dans le monde:

 

 ​Italie       Belgique       Japon      Suisse     

 Israël     Canada      Tunisie

 

Ces démarches Bleu-Blanc-Cœur à l’International sont un très bel exemple de ce que le modèle agricole et culinaire français (souvent appelé le French Paradox) véhicule comme image de savoir-faire et de bonne alimentation. Bleu-Blanc-Cœur est donc vue au-delà de nos frontières comme une démarche innovante qui défend les modes de production agricole en leur apportant une démarche de différenciation porteuse pour le consommateur.

 

Devenir membre de Bleu-Blanc-Coeur

Pour devenir membre de Bleu-Blanc-Cœur, il faut adhérer à l’Association en acceptant les règles et valeurs de l’Association. Pour recevoir le dossier de demande d’adhésion à Bleu-Blanc-Cœur, écrivez à contact@bleu-blanc-coeur.com (ce dossier d’adhésion, après avoir été complété sera soumis aux votes du conseil d’administration lors de sa réunion trimestrielle).

Une fois adhérent, chaque partenaire de la démarche peut valoriser la marque Bleu-Blanc-Cœur à la condition d’être détenteur de sa licence d’utilisation de la marque Bleu-Blanc-Cœur (ce qui confirme que la personne / structure applique le cahier des charges Bleu-Blanc-Cœur et que le service qualité de Bleu-Blanc-Cœur l’a validé).

Il existe pour chaque filière un cahier des charges disponible sur demande auprès de l’Association. Ce cahier des charges décrit les obligations et objectifs à atteindre

Pour en savoir plus et prendre contact avec l’association Bleu-Blanc-Cœur