Démarche nutrition et environnement reconnue par les ministères de l'agriculture et de la santé.

Compteurs éco-nutrition

En 2013, l’Association Bleu-Blanc-Cœur signait le premier accord collectif avec le Ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. Cet accord a été signé dans le cadre du PNA (Programme National pour l’Alimentation) dont l’enjeu est de faciliter l’accès de tous à une bonne alimentation.

Se retrouvant parfaitement dans cet objectif, Bleu-Blanc-Cœur s’engage à faire évoluer favorablement la composition nutritionnelle des produits tout en utilisant un mode de production, de transformation et de distribution durable.

A ce jour Bleu-Blanc-Cœur est toujours la seule démarche de filière à avoir répondu à ce double objectif : production et alimentation durable !

A partir de ses nombreuses reconnaissances, garantissant une qualité nutritionnelle et environnementale accessible au plus grand nombre, Bleu-Blanc-Cœur a développé un compteur qui calcule les impacts nutritionnels et environnementaux des menus.

Ce compteur, validé par les comités experts du PNA (Programme National de l’Alimentation), permet de communiquer sur les bénéfices individuels et collectifs en consommant chaque jour des menus Bleu-Blanc-Cœur.

En 2016, les productions Bleu-Blanc-Cœur ont contribué fortement à améliorer la santé de l’homme et l’environnement !

Les calculs sont réalisés à partir :

  • des volumes de la production des produits Bleu-Blanc-Cœur.
  • une base de données issue des différentes études scientifiques Bleu-Blanc-Cœur validés par les comités d’experts de l’Etat (lien vers « la démarche scientifique »).
  • le plan de contrôle analytique de Bleu-Blanc-Cœur.

 

Les résultats validés sont présentés sous 3 volets :

  • La nutrition avec les gains d’oméga 3 et les économies d’acides gras saturés quand les produits Bleu-Blanc-Cœur remplacent des produits standards.
  • L’environnement avec les gaz à effet de serre non émis par les ruminants (méthane non émis en équivalent CO2) ainsi que les hectares de soja non cultivés pour les animaux Bleu-Blanc-Cœur (équivalent en hectares de forêt amazonienne préservée).
  • La biodiversité avec les tonnes et hectares de maïs non produits et de lin, protéagineux, herbe et luzerne produits en plus (équivalence faite entre hectares de soja et déforestation).

 

Chaque entreprise adhérente à Bleu-Blanc-Cœur peut demander son compteur Eco-Nutrition. Ces chiffres mettent en avant l’importance du mode de production des produits et donc l’engagement de toute une filière dans Bleu-Blanc-Cœur. Ces compteurs peuvent aussi être calculés pour une collectivité et mesurer alors l’impact de la politique d’achat des produits sur la santé et l’environnement.

Plus d’informations sur les compteurs éco-nutrition