Le Nutriscore est-il un outil fiable ?

Il est possible de trouver des produits Bleu-Blanc-Cœur avec une note nutriscore non discriminante et cela s’explique : 

Le Ministère de la Santé a créé le Nutriscore pour aider les consommateurs à faire un choix santé lors de leurs achats alimentaires. Ce logo « NUTRISCORE » est un guide pour comparer la qualité nutritionnelle des produits selon leur catégorie (biscuits, produits laitiers, plats préparés, pizzas…), au sein d’une même catégorie et entre deux marques différentes (ex : muesli A et muesli B) 

Il est basé sur des repères nutritionnels à la fois simples, évidents et ayant des impacts santé avérés et démontrés (teneur en énergie, en sel, en sucre et en gras…). Un nutriscore vert ou avec une lettre A est considéré vertueux pour la santé ; alors qu’un nutriscore rouge ou avec une lettre E est considéré mauvais pour la santé. 

C’est un outil redoutable pour comparer plusieurs produits d’une même catégorie entre eux et surtout redoutable quand le degré d’élaboration du produit est élevé (céréales de petits déjeuner, plats cuisinés…). 

C’est une aide à l’achat mais ce n’est pas parce que vous composez des menus avec 100% de produits notés « A » (donc très bien notés pour la santé) que votre régime sera parfait pour votre santé… Les apports Nutritionnels Conseillés pour la population française recommandent de limiter certains nutriments mais les exclure n’est pas bon non plus. La nutrition est un savant dosage d’équilibre et d’association d’aliments entre eux. 

Le Nutriscore est donc un outil très pertinent, indispensable pour discriminer et comparer les produits entre eux… Mais gare à ne pas attribuer au Nutriscore des fonctions allant au-delà de ce pourquoi il a été créé. En effet, le nutriscore ne permet pas de distinguer le mode de production associé au produit (ex : Bleu-Blanc-Cœur, bio,…) qui a pourtant un impact sur la qualité du produit et la santé du consommateur. 

Un exemple parlant : toute la matière grasse (beurre, huile, fromage…) est forcément en classe D voire E ou rouge sur le Nutriscore, qu’elle soit Bleu-Blanc-Cœur ou non. Et pourtant, nous connaissons les bienfaits des matières grasses (dont il serait absurde de vouloir s’en passer totalement) et la très récente réhabilitation du « bon gras » au profit du « mauvais sucre » (on passe de crises en crises par des mauvaises informations et un manque total de pondération sur les messages nutritionnels… C’est bien dommage). 

Tout le travail d’amélioration de la qualité nutritionnelle du produit fini par l’alimentation de l’animal (mené par Bleu-Blanc-Cœur), bien que prouvé par de nombreuses études scientifiques et des analyses sur les produits, n’est donc pas pris en compte par cet outil. Il faut donc être vigilant quant à son interprétation. 

Pour conclure de façon simple : Bleu-Blanc-Cœur permet de différencier une qualité au niveau de la production et le nutriscore est un bon outil pour différencier une qualité entre deux produits transformés. 

mattis ultricies ut in vel, dictum quis leo. libero efficitur.